Aller au contenu

Bienvenue monsieur le printemps !

Envie de fleurs partout, dans des jardinières sur les rebords des fenêtres, dans nos jardins près des oyas, qui leur apporteront l’eau nécessaire, mais aussi dans ces petits coins abandonnés à quelles herbes esseulées grâce aux bombes à graines. Il n’y a plus qu’à s’y mettre

Les jardinières

Palettes, clous, marteau, colle…. les conseils de Roger, et c’est parti !

Les oyas

Ce sont des poteries que l’on va mettre en terre et qui vont diffuser l’eau selon les besoins de la plante. Nous avons cherché des idées simples, qui marchent

Utiliser du silicone ou du ciment pour boucher les trous ne nous « emballaient » pas, d’autant plus que nous voulions faire l’activité avec des enfants. Nous avons opté pour les bouchons en liège. Plutôt que de les mettre à la dimension du pot, ce qui est assez compliqué si on veut avoir une bonne étanchéité, nous avons choisi de mettre les trous du pot à la dimension des bouchons, en limant le tour. Les limes à bois donnent un très bon résultat.🤩

Les bombes à graines

Les bombes à graines sont utilisées depuis très longtemps pour ensemencer les terrains difficiles , abandonnés, tristes….

Nous avons fabriqué nos bombes à graines de la grosseur d’une balle de ping-pong en malaxant de l’argile (2 parts) à laquelle nous avons ajouté de la terre de bruyère (compost ou terreau…). Puis, nous avons fait un creux pour mettre une bonne pincée de graines. Nous avons refermé et modelé pour obtenir de jolies bombes. Elles vont sécher et pourront être lancées après les gelées.

1 commentaire pour “Bienvenue monsieur le printemps !”

  1. Retour de ping : ARSEC › Oyas, jardinières et bombes à graines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 3 =

%d blogueurs aiment cette page :